PAZH
Projet d’Appui à la gestion
durable des Zones Humides
critiques du Gabon

Accueil > ACTIVITÉS > Composante 1 > Études scientifiques > Le Delta de l’Ogooué

Le Delta de l’Ogooué

« Le Delta de l’Ogooué » est ouvrage qui porte sur la riche biodiversité de l’Ogooué a pour auteurs Jean-Pierre Vandeweghe et Tarik Stevart, chercheurs de la Missouri Botanical Garden (MBG) ; l’édition de cet atlas a reçu le concours de la Fondation Prince Albert de Monaco.

Ce livre attractif et informatif de 324 pages, capitalise l’ensemble des données disponibles, sur le site Ramsar du Bas-Ogooué, tel que délimité actuellement. En plus des données générales sur le site, l’ouvrage fournit une revue récente des connaissances sur la biodiversité du site Ramsar du Bas-Ogooué, en particulier sur les groupes suivants : ichtyologie, ornithologie, grande faune, amphibiens et reptiles, flore et végétation.

Une nouvelle cartographie de la végétation a été établie avec la collaboration de l’Institut français de Recherche pour le Développement (IRD).
L’ensemble constitue une base de données à partir de laquelle le Gabon pourra construire un plan de gestion de l’écosystème du Bas-Ogooué qui a été inscrit en 2008 sur la liste des sites Ramsar d’importance internationale.

Le Delta de l’Ogooué : quels enjeux ?

Ce bassin côtier du Gabon représente près d’un million d’hectares de milieux humides d’une grande valeur pour la conservation. Malheureusement, le répertoire des milieux humides d’Afrique publié par l’Office de recherche Scientifique d’Outre-Mer (ORSTOM) en 1987, n’en a pas fait mention.

Des menaces inquiétantes de développement pointent à l’horizon et pourraient dans un avenir assez proche affecter gravement l’ensemble du complexe, d’autant plus que les activités de développement à grande échelle sont rarement compatibles avec les objectifs de conservation. Ces derniers sont généralement absents dans le processus de planification de développement.

Le manque de prise en compte de la biodiversité est souvent attribué au manque d’informations concernant les espèces et les milieux aquatiques…Il est donc important de mettre en œuvre des mesures de protection pour ce site unique. Il convient donc, pour commencer, de le faire connaitre en supprimant l’argument de « manque de connaissance » trop souvent utilisé par des développeurs.



Contact | Plan du site | Se connecter | Mentions légales | admin tech